La vigne rouge

La vigne rouge est une liane, de la famille des vitaceae.

Composition :

Acides phénols : acide caféique, gallique, acide protocatéchique, – Tanins galliques, ellagiques, catéchiques – Flavonoïdes : flavones (luteolol), flavonol ( quercetol, kaempferol), hétérosides (isoquercitroside, rutoside, oligomères procyanidoliques) – Anthocyanosides (glucides de cyanidol, de malvidol, de paeonidol)

Propriétés :

Astringent (tanins), Antidiarrhéique (tanins), hémostatique (tanins), Véinotonique (anthocyanosides), Angioprotectrice (oligomères procyanidoliques), Action vitaminique P (flavonoïdes) – Antihypertenseur (oligomères procyanidoliques)

Indications :

Diarrhées, Insuffisances veineuses (jambes lourdes, varices, troubles de la ménopause, hémorroïdes, phlébites), fragilité capillaire (ecchymoses, pétéchies)

Utilisation :

On peut extraire les principes actifs de la vigne rouge en réalisant une infusion, un macérât hydroglycériné ou encore une teinture. On trouve aussi des extraits de vigne rouge sous forme de gellules.

Source : hyppocratus

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.