«

»

Les huiles essentielles contre les mycoses

Les huiles essentielles contre les mycoses

Voici une étude qui prouve l’efficacité de l’huile essentielle de tea tree sur les mycoses du pieds (pied d’athlète)

Andrew C. Satchell et al. de ‘Department of Dermatology, Royal Prince Alfred Hospital and Australian Tea Tree Oil Research Institute, Australie’ ont comparé, dans une étude clinique en double aveugle, randomisée et contrôlée contre un placebo, l’action de l’HE de tea tree (Melaleuca alternifolia) à 25% et à 50% sur des patients atteints de ‘Pied d’athlète interdigital’. Cette étude a été approuvée par ‘Ethics Review Committee of the Royal Prince Alfred Hospital in Sydney’.

 

Expérimentation: Sur 158 candidats recrutés pour l’étude, 21 participants ont été exclus car ils ne répondaient pas aux critères de sélection. Les 137 restants ont été répartis au hasard en 3 groupes similaires (sexe, âge, diagnostic…).

  • Le groupe Placebo (n = 49), traité par une solution ‘E.P’ (20% d’éthanol + 80% polyéthylène glycol)
  • Le groupe 25% (n = 43), traité par 25% d’HE de tea tree dans la solution ‘E.P’.
  • Le groupe 50% (n = 45), traité par 50% d’HE de tea tree dans la solution ‘E.P’.

Les patients ont été invités à se laver les pieds avec de l’eau et du savon, sécher les zones entre les orteils et appliquer – deux fois par jour pendant 4 semaines – la solution correspondante à chaque groupe sur les zones touchées. On leur a donné des conseils sur le port de chaussures ouvertes et priés de ne pas utiliser d’autres traitements antifongiques.

Les examens et les évaluations ont été réalisés au 2ème et au 4ème semaines de traitement. Ainsi, on parle d’une réponse clinique marquée, quand il y a une réduction de trois ou plus du score clinique sur une échelle de 0 à 4.

Bien vérifier les espaces interdigitaux après la toilette

Le taux de guérison mycologique a été déterminé à partir des cultures de raclures de la peau prélevées au début et à la fin de la période de traitement (4 semaines).

Le ‘traitement’ est considéré comme ‘efficace’, si on a une réponse clinique marquée et une guérison mycologique. Seuls 120 patients sont arrivés au bout de l’étude clinique de 4 semaines.

Résultats: voici ci-dessous une synthèse générale de cette étude.

– Le taux de guérison mycologique le plus élevé (64%), après 4 semaines de traitement, était observé dans le ‘groupe 50%’, contre 55% pour le ‘groupe 25%’ et 31% pour le ‘groupe placebo’. (Table 1).

– Le taux de réponse clinique marquée était de 72% dans le ‘groupe 25%’ et de 68% dans le ‘groupe 50%’, contre 39% dans le ‘groupe placebo’ (Table 2).

– Le score de la gravité clinique a été réduit de 69% et 66% respectivement dans les ‘groupe 25%’ et ‘groupe 50%’, contre 41% dans le ‘groupe placebo’ (Table 2).

 

– Le traitement était considéré comme efficace à 50% dans le ‘groupe 50%’, à 48% dans le ‘groupe 25%’ et à 13% dans le ‘groupe placebo’.

 

Conclusion:

Cette étude permet de confirmer l’efficacité de l’HE de tea tree à 25% et à 50% dans le traitement du ‘Pied d’Athlète interdigital’. Pour éviter tout problème de dermatite ou d’allergie de contact, ils recommandent la solution à 25% d’HE de tea tree, malgré sa moindre efficacité par rapport à la solution à 50%.

 

Source : http://www.mon-aromatherapie.com/que-dit-la-science/mycoses-au-pied-une-etude-clinique-prouve-lefficacite-de-lhuile-essentielle-de-tea-tree#more-3411

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

     

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *