«

»

Précautions d’utilisation des huiles essentielles

Les précautions d’utilisation des huiles essentielles

 

Les huiles essentielles sont des concentrés de principes actifs, elles ne sont donc pas sans danger ! La mauvaise utilisation des HE peut conduire à des allergies, des intoxications plus ou moins graves pouvant aller jusqu’à la mort. Sans dramatiser, il convient de dire que l’utilisation des huiles essentielles est à faire avec précaution, l’automédication est à proscrire.
En effet les HE sont constituées de composants chimiques de petites tailles et liposolubles, elles ont donc tendance à se fixer dans les tissus du corps humain particulièrement le système nerveux très riche en lipides.

Règles générales d’utilisation des huiles essentielles :

– Utiliser des HE de haute qualité, biologiques, normalisées et certifiées.

– Respecter les doses et durées d’utilisation.

– Se laver les mains après l’utilisation d’une HE pour éviter tout contact accidentel avec les yeux. En cas de contact avec les yeux, rincer avec une huile végétale et consulter un ophtalmologiste.

– le nez, les oreilles, les muqueuses doivent faire l’objet de précautions particulières, certaines huiles essentielles étant très mal tolérées sur ces zones.

– L’utilisation des HE pures dans le bain est fortement déconseillée car elles sont insolubles dans l’eau.

– D’une manière générale préférer l’utilisation des huiles essentielles diluées même par voie externe.

– Attention aux huiles essentielles photosensibilisantes surtout les zestes. d’agrumes, pas d’exposition solaire dans les heures qui suivent l’application. Préférer leur utilisation le soir.

– Tenir hors de portée des enfants et éviter l’utilisation avant 30 mois car certaines HE représentent un risque mortel pour les plus jeunes. En cas d’ingestion accidentelle contacter le centre anti-poison le plus proche.

– Interdire l’usage de l’aromathérapie chez la femme enceinte et allaitante

– Eviter les aérosols d’HE chez les personnes asthmatiques ou souffrant d’allergie respiratoire.

– Avant l’utilisation d’une nouvelle HE, effectuer un test d’allergie dans le pli du coude.
– Utiliser toujours les HE sur un temps court. Si le traitement doit durer plus de 3 semaines il conviendra de faire des fenêtres thérapeutiques, c’est-à-dire qu’il faudra respecter des périodes où l’on ne prendra pas d’HE. En général, les traitements longs se feront 3 semaines, coupure d’une semaine et ainsi de suite.

– N’utiliser qu’un traitement à la fois pour ne pas « surcharger » le corps d’HE et risquer d’atteindre un seuil toxique ou encore pour ne pas risquer de créer des interférences.

– De même, si vous êtes sous traitement médical, demander toujours l’avis d’un spécialiste avant d’utiliser une HE.

 

Vous souhaitez en savoir d’avantage pour utiliser les huiles essentielles en toute sécurité ? Venez découvrir ma formation aromathérapie familiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

     

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *